Équipe

Pierre-André Boissinot

Pierre-André Boissinot Pierre-André Boissinot aussi

Parcours

Robustesse & sécurité

Co-fondateur
noesya
Métiers
Développeur back-end
Co-gérant
Certification
Opquast expert (910/1000)
Diplôme
DUT Services et Réseaux de Communication (maintenant Métiers du Multimédia et de l’Internet), Université Paris-Est Marne-la-Vallée

Identité

42 ans, marié, un enfant et un chat à Ville-d’Avray. Après 3 ans de droit et un Diplôme Universitaire de Technologie Services et Réseaux de Communication (maintenant Métiers du Multimédia et de l’Internet), je travaille d’abord dans une startup, puis co-fonde l’entreprise Semio Design en 2003. La structure est ensuite fusionnée à l’agence Les Poupées Russes1, que je quitte en 2021 pour créer noesya.

Fierté

Mes projets préférés sont généralement récents, parce qu’ils matérialisent les progrès que je fais. Chaque projet me fait avancer.

Parmi les plus marquants, il y a la plateforme B2bylon2, créée pour Les Poupées Russes : multi-marques, multilingue, modulaire, c’était un défi en termes de périmètre fonctionnel et de robustesse. Nous l’avons conçue, développée et amenée en moins de 3 ans à une quinzaine de clients actifs pour environ 250 k€ / an en Software as a Service (SaaS). Webinar, catalogue produit, elearning, gamification, nous avons développé une vingtaine de modules fonctionnels déployables à la demande, dans des environnements clients cloisonnés aux design systems personnalisés. La plateforme a bénéficié de nombreux audits de sécurité et tests de pénétration, que j’ai supervisés en tant que Data Protection Officer des Poupées Russes.

Ensuite, l’encyclopédie de marque réalisée pour Hermès3, parce que j’aime cette maison, et que le résultat est superbe. Encore des problématiques de gestion de contenu et de traduction, des mécaniques ludiques et des enjeux d’optimisation, peu de nouveauté pour moi, mais un beau succès opérationnel !

Enfin, Flow, une plateforme que nous avons créée chez L’Oréal4 et que nous maintenons depuis 10 ans. La plateforme utilise une grande variété de technologie, notamment des APIs et back-offices en Ruby on Rails et des applications natives iPad (Objective-C) et Windows (C#), et permet de gérer du contenu de vente et des données commerciales.

Qualité

Du travail bien fait, c’est d’abord de la propreté, au sens d’Oncle Bob5: du code léger, pas trop verbeux, où chaque chose est à sa place. C’est aussi du code que l’on peut relire. Si je me relis dans deux ans, je dois comprendre facilement ce que j’ai écrit, et je veux que toute l’équipe puisse comprendre.

Il faut coder pour les autres, notamment pour le soi du futur

C’est évidemment du code qui fait ce qu’il doit faire ! C’est navrant de le préciser, mais beaucoup de développeurs produisent du code qui n’est pas fonctionnel, ou pas totalement fonctionnel.

C’est aussi du code qui fonctionne sur la durée. Je conçois toujours des produits pour qu’ils puissent durer 10 ou 20 ans, je ne travaille jamais en me disant que c’est jetable. La robustesse est un bon investissement, notamment parce que le court terme a une fâcheuse tendance à durer plus longtemps que prévu.

Ma grande qualité, c’est de voir tous les scénarios qui peuvent se produire, les effets de bord, les cas extrêmes et improbables, comme un grand arbre de problèmes possibles. Ca me permet de débugger avant que le bug ne se produise. Cela permet d’éviter les comportements inattendus de l’application, aux conséquences parfois graves tant pour le business que pour la sécurité des données. C’est notamment pour cela que nous ne travaillons plus avec Wordpress : trop de vulnérabilités, pas assez de robustesse.

Je connais également plutôt bien les enjeux juridiques et éthiques liés à la sécurité Web, notamment le Règlement Général sur la Protection des Données6 (RGPD). Au sein des Poupées Russes, j’ai géré tous les processus de conformité avec les services IT des clients de l’agence : L’Oréal, Shiseido, Chanel

Le projet idéal est intéressant éthiquement, intellectuellement et techniquement. C’est un projet aligné avec mes valeurs, bénéfique pour l’humanité et pour la Terre. C’est un projet qui me pousse techniquement, avec un contenu qui me touche ou m’apprend. J’ai envie de travailler sur de l’utile et du stimulant. Sur le plan technique, j’aime assembler de nouvelles choses, résoudre de nouveaux problèmes, dans de nouveaux contextes : j’aime beaucoup les Lego, et plus le modèle est complexe, plus ça me fait vibrer.

Curiosité

Je lis beaucoup, notamment de la bande dessinée franco-belge. Peu de manga, peu de comics, je suis attaché à la ligne claire et à notre patrimoine européen. Je relis François Bourgeon7 en ce moment, c’est vraiment très bon. Je regarde Netflix, même si je sais que l’empreinte écologique est désastreuse. J’adore le cinéma et le format série. En ce moment, je rattrape How i met your mother avec plaisir, et j’aime les séries historiques : Rome, Vikings, The Last Kingdom, The Tudors… Et j’adore les châteaux-forts ! Quels que soient les endroits où je voyage (pas en avion, je le supporte mal), je me débrouille toujours pour aller visiter un ou deux châteaux. Je suis fasciné par la construction médiévale, même si je suis heureux de ne pas avoir vécu à cette époque.

L’école pour moi, c’était plutôt ennuyeux : les quelques matières qui me plaisaient n’allaient pas assez vite, et les nombreuses matières qui ne me plaisaient pas allaient beaucoup trop lentement. Je suis jusqu’au-boutiste, quand un sujet me plaît je veux tout maîtriser. Il m’arrive de tourner longtemps autour d’un sujet trop difficile, je n’y arrive pas, mais j’insiste. En mathématiques par exemple, je sens mes lacunes. Parfois, je finis par comprendre, c’est une petite victoire !

noesya

C’est le nouveau grand projet sur lequel j’ai envie de construire. et j’espère qu’il durera aussi longtemps - voir plus - que le précédent. C’est aussi le plaisir de travailler avec une bande de copains, des gens que je connais depuis longtemps, que j’ai choisis, et avec qui je suis ravi de construire. C’est aussi une façon de gagner ma vie correctement en faisant des choses qui m’intéressent, sur des sujets avec lesquels je me sens aligné.